LAURA

 

Jeune figure du jazz vocal, Laura David surprend le public tant par son magnétisme que par l’envergure de sa voix. Soutenue par l’aide à l’autoproduction de la Sacem pour la réalisation d’un premier EP remarqué, c’est en début 2016 sous le label Belleville Jazz Records qu’elle présente son premier album intitulé Secret Facet, révélant un jazz sensuel et raffiné, empreint de compositions et de standards ambitieusement revisités : Un clin d’oeil à la tradition et au swing, qui parfois de façon totalement inattendue, lève le voile sur un univers moderne, envoûtant et très personnel.

Merveilleusement accompagnée d’un trio de choix composé notamment du talentueux pianiste arrangeur Laurent Coulondre, du contrebassiste Jérémy Bruyère et du batteur Arthur Alard, Laura David fait preuve sur scène d’une grande musicalité et d’un charisme certain qui lui valent entre autres en 2015 d’être Lauréate du tremplin « jazz à Vannes » et semi-finaliste du prestigieux concours vocal organisé par le Montreux Jazz Festival et présidé par Al Jarreau. Auteur-compositrice, musicienne et scateuse hors pairs, on lui reconnaît aussi bien la fougue d’une Ella Fitzgerald que la chaleur et l’élégance d’une Sarah Vaughan.

Fille de musicien, Laura se destine très tôt à une vie d’artiste.  A tout juste onze ans lors d’un séjour à Rio de Janeiro, elle est invitée à chanter en première partie de la célèbre chanteuse brésilienne de bossa-Nova, Leny Andrade. Un souvenir inoubliable qui l’incite de retour en France à composer au piano ses premières mélodies.  A quinze ans elle se produit pour la première fois avec un Big band de jazz et découvre alors sa musique de prédilection. Après avoir étudié le Jazz et l’improvisation à l’université et au Conservatoire de Musique de Toulouse, elle réussit le concours d’entrée au Conservatoire de musique de Paris et se consacre pendant 4 années à l’apprentissage du chant lyrique auprès de Sophie Hervé. En 2013 c’est finalement tout un univers intérieur qui la rattrape et des compositions jusqu’ici tenues au secret qui demandent expressément à voir le jour. Avec la complicité du pianiste Laurent Coulondre, elle réalise un premier EP intitulé «Hear my voice», notamment récompensé et soutenu par l’aide à l’autoproduction de la Sacem. C’est par ailleurs à l’occasion de cette réalisation artistique qu’en souvenir de son frère Laura décide de lui rendre hommage en empruntant son prénom, David. Enrichie des multiples influences musicales qui l’ont forgé, Laura forme son quartet et se produit sur les scènes jazz de Paris et de province.  Avec ce nouveau projet, sa musique et son univers s’affirment jusqu’à l’enregistrement en 2015 d’un premier album.

 

© Laura David 2015 - Tous droits réservés.